Biographie du pilote Ayrton Senna

Biographie du pilote Ayrton Senna

Ayrton Senna da Silva est un pilote automobile brésilien, né le 21 mars 1960 à São Paulo, Brésil, et mort le 1 mai 1994 à Bologne, à la suite d’un accident lors du Grand Prix de Saint-Marin.

Né le 21 mars 1960
Décédé le 01 mai 1994 (à l’âge de 34 ans) 

Le Brésilien une légende de son vivant, mais à l’image de Jimmy Clark 26 ans auparavant, sa mort l’a transformé en mythe. Ayrton Senna da Silva était surtout un pilote extraordinairement rapide, capable plus que quiconque de tout donner en qualification. Son record de poles-positions sera assurément difficile à égaler et ce n’est qu’une juste récompense pour lui. Il débute en F1 en 1984 après avoir écœuré la concurrence en Formule Ford puis en F3 en Grande-Bretagne. Sur une modeste Toleman il va parfois tirer son épingle du jeu, comme à Monaco où sous le déluge il va fondre sur le leader Alain Prost (tiens tiens…) avant que la course ne soit stoppée. Sa désillusion fut terrible mais Monaco sera dès lors son terrain de jeu privilégié. De 1987 à 1993 (sa dernière participation) il ne laisse échapper la victoire qu’une fois, en 1988 sur une énorme erreur de pilotage alors qu’il a plus de 50 secondes d’avance sur tout le monde !

Celui qui régna durant dix années sur la Formule 1 fut victime de sa passion.
Voici sa biographie depuis sa naissance à Sao Polo au Brésil au drame d’Imola en 1994 alors qu’il était âgé de 34 ans.

Premier pas

Issu d’une famille aisée Ayrton Senna voit le jour le de 21 mars 1960.
Très tôt, il dispute des compétitions de karting et remporte, dans cette discipline, ses premiers titres. En 1977, il remporte le titre de champion d’Amérique puis de champion du Monde en 1978 et 1979.

Sa carrière

1984

Il court pour l’écurie Tolman et termine 9e du Championnat du monde sans remporter une seule victoire

De 1985 à 1987

Il court pour l’écurie Lotus et totalise 6 victoires et 22 podiums.

De 1988 à 1993

Il court pour Mac Laren, il débute en fanfare.
1988 marque le début de sa rivalité avec Alain Prost, son coéquipier. Après la victoire de Senna en 1988, Alain Prost prend sa revanche et devient champion du monde en 1989, mais laisse les 2 années suivantes à Senna.

En 1992, Senna ne peut rivaliser avec Mansell. Vraisemblablement, il manque de motivation : il aimait les duels avec Proust et cette année-là Prost n’est pas présent.

1994

Il court pour l’écurie Williams.
Ayrton Senna est mort le 1er mai 1994 lors du grand prix de St -Marin, l’accident d’Ayrton Senna a lieu dans le 6e tour. Sa Williams part tout droit dans la courbe de Tamburello, il percute un mur de béton à 210km/h. Sous la violence du choc, une pièce de sa voiture est allée briser la visière du casque d’Ayrton Senna. Les lésions cérébrales sont irréversibles. L’annonce de son décès intervient peu après 18 heures 30.

Les raisons de son accident n’ont jamais été élucidées, mais il est probable que ce soit la rupture de la colonne de direction qui ait provoqué la mort de Senna à Imola.

Le crash d’Ayrton Senna marque les esprits d’autant plus que la veille le pilote Ratzenberger s’est également tué sur ce circuit.

Ayrton Senna et la F1, une histoire qui se termine tragiquement.

Son action

Senna et la Formule 1, ce fut une belle carrière de 10 années couronnées par un palmarès extraordinaire :

  • 65 pôles positions,
  • 80 podiums,
  • 41 victoires.

Il fut champion du monde en 1988, 1990 et 1991.

Viviane Senna, sa sœur a créé la fondation Ayrton Senna. Cette fondation vise à aider les enfants les plus démunis.

 

En intégrant l’écurie Lotus en 1985 il dispose d’une voiture compétitive et remporte ses premiers succès et ses premières poles. Il finit 4ème des championnats 1985 et 1986. C’est aussi à cette époque qu’il se frotte à Nigel pour la victoire. Au GP d’Espagne 1986 il bat Nigel pour 0’014, le plus petit écart de toute l’histoire du championnat du monde! En 1987 intervient le premier clash entre les deux supers pilotes à Spa. Nigel rate son envol et lorsqu’il essaie de repasser le Brésilien c’est l’inévitable accrochage. Nigel revient furax aux stands et s’en va frapper le pauvre pilote Lotus là où ça fait vraiment mal! Tout ceux qui ont participé à la scène sont consternés, et 1987 verra régulièrement les deux pilotes s’affronter directement sur la piste. 

 

En 1988 il passe chez Mc Laren, et dispose dès lors de l’arme absolue : il enchaîne les victoires et les titres. Au GP du Portugal 1989, Nigel sort à nouveau Ayrton de la route, alors qu’il roule disqualifié (sous drapeau noir depuis de nombreux tours!). Il est écrit que, puisque ni l’un ni l’autre ne veut céder, cela se finisse régulièrement dans le mur ou le bac à sable! Pourtant, lors du GP d’Espagne 1991, aucun des deux ne quittera la piste lorsque Nigel dépasse Ayrton au bout de la ligne droite des stands. Après un roues contre roues hallucinant de plus de 500 m, le Britannique sort vainqueur du duel. Cet instant de grâce reste sans aucun doute l’un des moments les plus forts de la décennie et laisse aux livres d’histoire une image inaltérable du combat sportif en F1.

En 1992 il n’y a pas de match, tellement la Williams-Renault de Nigel ridiculise la concurrence. L’histoire retiendra que la dernière confrontation entre les deux grand rivaux se termine… dans le décor! A Adélaide, pour ses (premiers) adieux à la F1, Nigel est heurté par la voiture d’Ayrton et les deux champions du monde doivent abandonner. En 1993 Ayrton est à deux doigts de rejoindre Nigel aux Etats-Unis. En effet, quelques jours avant le Britannique, il essaie une monoplace du team Penske, avant d’annoncer finalement qu’il disputera le championnat du monde de F1 avec Mc Laren. Convaincu que la Williams est la seule voiture qui puisse le faire remporter un quatrième titre, il quitte Mc Laren pour l’écurie de Widcott à la fin de l’année et pousse ainsi Prost à la retraite.

1994 commencera par deux scores nuls avant le dramatique week-end d’Imola. Extrêmement choqué par la disparition de Ratzenberger lors des qualifications, il avouerait alors ne pas vouloir disputer la course le lendemain. Mille fois hélas, il s’exécute en tant que pilote professionnel. Il se tue en sortant de la piste au virage du tamburello. Il était bien sûr en tête… Sa mort sera vécue comme un drame national au Brésil où il était perçu comme une véritable icône.

 

Le samedi 17 mai 2014, à l’occasion du 20ème anniversaire de la disparition d’Ayrton Senna, Brasil Monaco Project rendra hommage à celui qui reste l’un des plus célèbres Brésiliens, l’une des plus grandes figures de la F1, en présence de Viviane Senna, Présidente de l’ »Instituto Ayrton Senna ».

Le jeudi 1er mai 2014, pour le 20ème anniversaire de sa mort, de nombreux médias français retracent l’histoire et la biographie d’Ayrton Senna, légende de la F1. Un séminaire sur la sécurité en F1 aura lieu ce jeudi 1er mai 2014 à Imola, le jour du 20ème anniversaire de ce double drame. La mort d’Ayrton Senna ayant obligé le monde de la F1 à travailler sérieusement sur les questions de sécurité.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *